Manger moins cher et réduire le prix des courses

Se nourrir moins cher, sans se mettre pour autant à la diète, c’est possible ? Oui. L’alimentation est un poste de dépense important dans le budget des ménages. Chaque mois, nous dépensons en moyenne 389 euros pour nous alimenter (chiffres étude OpinionWay 2014[i]). Pour de nombreuses personnes, cette dépense est trop élevée.

Mais alors quelles sont les astuces pour manger moins cher ? En voici quelques-unes pour vous.

Alimentation : achetez malin et moins cher auprès des bonnes personnes

bien manger à moins cher Si les prix de l’alimentation sont aussi élevés en France, c’est en partie par la multiplication des intermédiaires. Entre un producteur et le vendeur final, plusieurs acteurs sont là, et font grimper l’addition. Si, en plus, les distributeurs prennent une marge conséquente, alors un produit peut se retrouver à un prix totalement fou dans les rayons. Pour éviter cela, trouvez des solutions alternatives.

Achetez sur les marchés, pour profiter de fruits, légumes et produits frais, à un prix plus bas, et avec une qualité assurée.
Notre conseil : rendez-vous sur les marchés en fin de matinée, avant que les commerçants ne rangent leurs produits. Ils auront alors tendance à brader un peu les prix, car ils ne veulent pas rentrer avec un volume trop important de marchandise périssable. Certes, le choix sera moins important qu’aux aurores, mais les prix sont im-ba-ttables !

Un bon moyen de réduire les intermédiaires est aussi d’acheter directement chez le producteur. Fruits, légumes, produits laitiers et fromages, mais aussi viandes de qualité peuvent se commander directement !

Si pour des raisons pratiques et par manque de temps, vous ne pouvez pas aller sur les marchés ou chez le producteur, cherchez les bons plans en grande surface. Profitez des offres « 2+1 gratuits » ou « 50% offerts » lorsque cela est possible, tout en prenant soin de regarder le prix au kilo, seule donnée qui permette de bien comparer les prix.

Enfin, si vous avez un peu de terrain, pourquoi ne pas planter votre propre potager ? Avoir son jardin est un investissement en temps mais la saveur des aliments est bien différente, en plus des économies réalisées.

Changez votre façon d’acheter des produits alimentaires

Outre l’endroit où vous « faites vos courses », c’est aussi la façon de les faire qui peut vous aider à réaliser des économies. Prenez l’habitude d’éviter les achats en dosages individuels. Ils sont pratiques, mais coûteux. Il est question ici des emballages individuels de gâteaux, des dosettes de café, des fruits et légumes emballés à l’unité. Oui, cela s’avère pratique d’avoir une seule dose de café, ou de donner une compote en pot au petit dernier… mais les achats en gros, un peu plus contraignants, sont vraiment plus économiques.

Adoptez également le réflexe de ne pas acheter les produits de confort, qui vous font gagner du temps, mais dont le prix est très élevé. Dans le viseur, les plats préparés qui peuvent vous dépanner certains jours, mais qui ne doivent pas devenir un réflexe. En plus d’être chers, ils contiennent bien souvent un dosage de sucre et de sel bien plus important qu’un plat que vous pourriez vous préparer. Les éviter est meilleur pour votre porte-monnaie et votre santé.

Enfin, dernier conseil, concernant un élément essentiel à la vie, l’eau. Si vous le pouvez, n’achetez pas d’eau plate en bouteille mais consommez celle de votre robinet. Et la qualité ? Pour vous assurer que tout est en règle, utilisez l’outil mis en place par Que Choisir, qui vous permet de vérifier la qualité de l’eau dans votre commune (allez voir sur leur site internet).

 

[i] challenges.fr/economie/20140319.CHA1680/le-budget-alimentation-mensuel-moyen-des-francais-est-de-389-euros.html